Melwyn - Pages en farandolehttp://melwyn.cowblog.frParcours d'une boulimique de livres, amoureuse de la nature et de la vie. Lire, encore, tout le temps, toujours, et partager mes émotions avec vous!CowblogfrThu, 17 Feb 2011 16:08:20 +0100180http://melwyn.cowblog.fr/demenagement-dans-tous-les-sens-3087308.htmlDéménagement dans tous les sens J'ai donc cherché autre chose, et je suis tombée sur une super offre du site e-clicking, l'hébergement (avec nom de domain) pour 9€ et des chiques par an. Je n'ai pas hésité une seconde! Quand je vois la version Premium + ici, où il faut mettre 30€ pour ne plus avoir aucune pub et son nom de domaine, ben y a pas photo quoi.
Donc, mon blog déménage, et pour de bon cette fois, retrouvez moi à l'adresse :

http://blogamalia.com

Ce sera plus diversifié qu'ici, il ne va pas y avoir QUE des chroniques littéraires, je compte poster tous les jours (dans la mesure du possible) et traiter de sujets variés. Abonnez-vous donc ;)
Allez, je ferme les commentaires, et vous retrouve sur http://blogamalia.com où il y a déjà deux billets tout frais qui vous attendent!]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3087308.htmlThu, 17 Feb 2011 16:08:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/demenagement-dans-tous-les-sens-3087308.html
http://melwyn.cowblog.fr/deuils-de-miel-de-franck-thilliez-3086230.htmlDeuils de miel de Franck ThilliezTrain d'enfer pour ange rouge, les aventures du commissaire Sharko continuent dans Deuils de miel.
http://melwyn.cowblog.fr/images/Deuilsdemiel.jpg

Et ça commence fort...

Franck Thilliez pourrait être plus tendre avec ce pauvre Sharko, dont la femme, récupérée in extremis dans livre précédent, ainsi que sa fille, trouvent une mort tragique dès la première page du bouquin (oh ça va hein, c'est marqué dans la quatrième de couverture en plus, je ne spoile pas!). Shark, fidèle à ses habitudes, n'hésite pas à casser la figure du chauffard lorsqu'il le croise, mais est bientôt dérangé dans ses occupations par un nouveau meurtre des plus bizarres dans une église.
S'en suis alors un vrai dédale entre les écrits religieux, la volonté du tueur et bien sûr, la vie de Sharko.

Franchement...

... j'ai toujours eu la phobie des insectes, surtout des moustiques, alors là, avec la transmission possible de la malaria et tout ce qui est expliqué, c'est vraiment vraiment flippant! Entomophobes, passez votre chemin donc!
Le style de Franck Thilliez a évolué, il est plus recherché, plus conci, plus maîtrisé. Le personnage de Sharko a également évolué sous certains aspects. Déjà, je le trouve un peu moins grossier, et il est moins critique sur les gens, il sait qu'il n'est pas supérieur aux autres, il comprend ses faiblesses, et est un peu plus humble. Un peu hein!

L'histoire des papillons m'a passionnée, surtout qu'un sphynx à tête de mort, j'en ai déjà vu un de près, c'est impressionnant. (C'était pendant la canicule de 2003, le chat en avait ramené un). Malgré ma répulsion, l'histoire des inectes, de la propagation, du miel, etc. m'a vraiment intéressée. J'aime ces livres où on apprend des choses, quitte à nous rendre parano lol.

Toutes les "bondieuseries" m'ont un peu fatiguée. Je ne suis pas croyante, du moins, pas en l'église, la bible, l'apocalypse, et tout le blabla. C'est vraiment pas mon truc, ça a d'ailleurs tendance à m'agacer même. Mais mis à part ça, que j'ai supporté bon an, mal an, c'était parfait. Le tympan de l'église! Je ne savais vraiment pas! Je le retiendrai, pour la prochaine communion-baptême-mariage "tiens, où est machin?" et l'air de rien "oh là, sous le tympan de l'église..." :D.

Je termine avec une super nouvelle, puisque sauf imprévu, je me rends à la Foire du Livre de Bruxelles ce samedi 19 février pour y rencontrer sieur Thilliez en personne.]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3086230.htmlSun, 13 Feb 2011 19:35:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/deuils-de-miel-de-franck-thilliez-3086230.html
http://melwyn.cowblog.fr/finalement-j-ai-du-temps-3086186.htmlFinalement j'ai du temps... .
Bonne transition vers le point suivant, ce blog va évoluer, je pense que je ne mettrai plus uniquement des chroniques littéraires, mais aussi d'autres articles sur d'autres sujets.

Par ailleurs, je ne m'appelle plus "Fée des Lunes" ni "Melwyn", je n'arrive pas à garder un pseudo, donc je reprends à zéro, j'utilise mon tout premier pseudo sur le net, qui n'est autre que mon prénom : Amalia. En fait, tout le monde me dit que mon prénom peut me servir de pseudo, donc je ne vais pas ma compliquer la vie hein ?

J'ai également d'autres projets, dont je vous parlerai plus tard :)]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3086186.htmlSun, 13 Feb 2011 18:27:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/finalement-j-ai-du-temps-3086186.html
http://melwyn.cowblog.fr/arret-de-mon-blog-durant-quelques-temps-3085405.htmlArrêt de mon blog durant quelques temps
Je n'ai donc plus trop le temps de me consacrer à ma passion, la lecture, pour l'instant. Alors, plutôt que de poster des miettes, je préfère me mettre en "pause" pendant quelques semaines, et reprendre tout ça quand je serai bien installée dans mon nouveau chez moi (en plus, je risque de ne plus avoir internet avant un bon moment, une fois déménagée).

Voilà, mes excuses, et à bientôt.]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3085405.htmlThu, 10 Feb 2011 14:19:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/arret-de-mon-blog-durant-quelques-temps-3085405.html
http://melwyn.cowblog.fr/train-d-enfer-pour-ange-rouge-3084067.htmlTrain d'enfer pour ange rougeMaxime Chattam, j'ai en général du mal à accrocher autant avec les autres auteurs, mais là, ce fut différent.
http://melwyn.cowblog.fr/images/trainenferangerouge.jpg
 
Premières lignes...

"La pluie chaude d'un orage d'été attaque avec caractère les pavés glissants du Vieux Lille. Plutôt que de chercher un abri, je préfère contempler les traits d'eau qui s'engagent dans les sillons des tuiles ocres, s'accrochent aux gouttières en perles d'argent pour ensuite venir danser au creux de mes oreilles."

Il s'agit des premières lignes du prologue, ensuite...

... notre histoire commence...

Franck Thilliez n'y va pas par quatre chemin. Pas de descriptions à rallonge, pas de chapitres entiers consacré à l'ambiance générale de l'endroit, non, presque directement, un crime, la scène, et les détails. Le corps d'une jeune fille retrouvé dans une mise en scène théâtrale, pour reprendre les mots de la quatrième de couverture. Le commissaire Franck Sharko (quel nom! Je ne peux pas l'imaginer autrement qu'avec le physique de Sarkozy!), à la recherche de sa femme depuis six mois, se voit confronté plus vite que prévu à un tueur en série dont le profil psychologique a tôt fait de nous dépasser.
Aidé en partie par sa voisine de palier, une espèce de prêtresse vaudou, Doudou Camélia, Sharko et la profileuse Elisabeth Williams se voient entrainés dans leurs limbes les plus profondes.

Les limbes? Tiens...

Ouiiii, m'est le nom du forum de MC... Mais bon je n'ai pas trouvé d'autres mots pour décrire l'histoire sans spoiler, vous m'excuserez, je fais avec les moyens du bord.
Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre, c'est l'effet de surprise. Bien sûr, il y en a dans tous les thrillers, mais là, c'est comme si Thillize utilisait les secrets du réalisateur Hitchcock, il nous surprend au moment où on s'y attend le moins, avec des choses plus ou moins possibles, c'est ce qui donne le frisson. Le tueur contacte Sharko alors qu'il est tranquillement entrain de trinquer avec son copain, pas de coupure de courant, pas de ballon de basket qui rebondi dans l'escalier, pas de porte qui se ferme toute seule, pour utiliser les clichés de base. On est plongé dans un moment de douceur, de tranquilité, et à la ligne suivante, tout bascule. Une manière de tenir le lecteur en haleine, et lui filer la chair de poule parfois.

Tant que je parle des films, à des moments, ça m'a fait penser à Scream (si tant est qu'on puisse qualifier cette comédie pour ados de film d'horreur...) : le tueur joue, les changements de voix au téléphone, les coups de fil justement. Juste des petits pics et là, sans plus.

S'ajoûte aussi une histoire personnelle, celle de Sharko et de sa situation, n'ayant plus aucune nouvelles de sa femme depuis six mois, il a du mal, parfois, à séparer boulot et vie privée, en pleine enquête, il ne peut s'empêcher de faire des parallèles avec la disparition de sa femme. Cette douleur sourde qu'il porte le rend un peu arrogant je trouve, il traite tout le monde, ou presque, en inférieur, allant jusqu'à trouver des surnoms pour chacun, même si c'est amusant parfois, la plupart du temps, ça m'agaçait un peu.

Franck Thilliez réussi également à faire passer beaucoup d'émotions, j'ignore comment il s'y prend, mais il y a des passages où j'étais "complètement dedans" comme on dit.
Lorsque Sharko trouve la victime encore en vie et cherche à l'aider par tous les moyens, à des moments, j'ai carrément eu les larmes aux yeux.
J'ai aussi ressenti beaucoup d'autres sentiments selon les personnages : colère, apaisement, crainte, etc.

Maintenant, j'ai envie de suivre l'évolution de tout ça, ce thriller a réussi à m'accrocher comme jamais.

Dernières lignes... .

"Hier soir ils ont découvert deux cadavres nus, allongés dans une barque au bord d'un lac. Un garçon et une fille, avec chacun une pièce dans la bouche. Je l'ai vu à la télévision... J'ai éteint et je suis monté me coucher.
J'ai rêvé d'un immense champ de blé où dansaient deux femmes que j'avais jadis connues...
"

]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3084067.htmlFri, 04 Feb 2011 17:10:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/train-d-enfer-pour-ange-rouge-3084067.html
http://melwyn.cowblog.fr/bilan-litteraire-janvier-2011-3083230.htmlBilan littéraire janvier 2011 Premier bilan littéraire de l'année, celui de ce mois de janvier :

Les livres que j'ai lu :

- La Communauté du Sud : Pire que la mort (tome 8) de Charlaine Harris
- La Communauté du Sud : Bel et bien mort (tome 9) de Charlaine Harris
- La Communauté du Sud : Une mort certaine (tome 10) de Charlaine Harris
- Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre Faë (tome 3) de Karen Marie Moning
- Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre Fatale (tome 4) de Karen Marie Moning

Ce qui nous fait cinq livres au total, je trouve ça bon mais j'aimerais passer à six ou sept.

Les livres que j'ai acheté :

- Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre Faë (tome 3) de Karen Marie Moning
- Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre Fatale (tome 4) de Karen Marie Moning
- Les damnés de Kate Lauren
- Coeur de prêtre, coeur de feu de Guy Gilbert
- Dracula de Bram Stoker
- La saga des Romanov de Jean des Cars
- Le dernier templier de Raymond Khoury
- Economiser sans se fouler de Richard Templar

Ce dernier livre étant un comble parce que vu les bouquins, je n'ai absolument pas fait d'économie. Vous connaissez Confessions d'une accro du shopping de Sophie Kinsella ? Je suis Becky voyez-vous, je me suis tout de suite reconnue en elle, sauf que j'ai toujours eu horreur d'acheter des vêtement, moi ma drogue, ce sont les livres ^^.

Les livres que j'ai reçu :

encore un grand merci à Magda pour :

- Le pacte de McKeltar de Karen Marie Moning
- La punition d'Adam Black de Karen Marie Moning
- Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3083230.htmlTue, 01 Feb 2011 15:23:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/bilan-litteraire-janvier-2011-3083230.html
http://melwyn.cowblog.fr/c-est-lundi-que-lisez-vous-3082923.htmlC'est lundi! Que lisez-vous ?http://melwyn.cowblog.fr/images/clundiquelisezvous.jpg
Me revoici pour le rendez-vous hebdomadaire (que j'ai manqué la semaine dernière, je sais) lancé par Mallou.


La semaine dernière, j'ai lu :


http://melwyn.cowblog.fr/images/fievrefatale.jpg
Dont la chronique se trouve ici. Je n'ai lu qu'un seul livre, d'abord parce qu'il faisait plus de 500 pages et que ça devenait de plus en plus compliqué, mais surtout, j'ai eu une semaine chargée (et celles à venir risquent de l'être encore plus).


En ce moment, je lis :

http://melwyn.cowblog.fr/images/trainenferangerouge.jpg

Une pause dans le bit-lit et le fantasy avec un bon thriller. L'occasion pour moi de découvrir Franck Thilliez et son univers.

Je ne peux pas répondre à la question de ce que je vais lire cette semaine, car je n'en sais absolument rien. Je prépare un déménagement, pour tout vous dire, j'ai donc pas mal de choses à faire, à trier, et les livres, pour un bon moment, ce sera au feeling je pense :).]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3082923.htmlMon, 31 Jan 2011 14:31:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/c-est-lundi-que-lisez-vous-3082923.html
http://melwyn.cowblog.fr/les-chroniques-de-mackayla-lane-fievre-fatale-tome-4-3082674.htmlLes chroniques de MacKayla Lane : Fièvre Fatale (tome 4) ... c'est même tout le contraire!
http://melwyn.cowblog.fr/images/fievrefatale.jpg

 
Premières lignes...

"Mac - 1er novembre, 11h18
La Mort. La Peste. La Famine.
Ils sont là, autour de moi, mes amants. Mes terrifiants princes Unseelies."

On retrouve l'histoire pile poil...
 
...où l'auteur nous a laissé carrément frustré et sur notre plus grande faim à la fin du tome 3, Fièvre Faë.
A cette exception que l'histoire, du moins au début, ne nous est plus contée par Mac, mais par... Dani. Tout de suite, la différence de langage et vocabulaire se fait sentir, parfois pour notre plus grande hilarité. Dani nous raconte ce qu'il est advenu de Mac, les suites de cette fameuse nuit de Samhain.
Mais, très vite, c'est au tour de Mac de reprendre les rennes, même sous sa forme de pri-ya, ce que j'ai trouvé d'ailleurs très intéressant ; depuis trois tome, on nous parle des pri-ya, on peut s'en faire une idée générale, mais pas de ce qu'elles ressentent vraiment. Sous la vision de Mac, il y a une certaine compréhension, non pas seulement des pri-ya, mais des autres ectoplasmes de l'histoire.

Interrogations...

... dès le début, nous sommes confrontés à plusieurs intrigues qui se dispersent, ce qui peut être un peu déstabilisant, mais on fini par s'y retrouver. Barrons parviendra-t-il à guérir Mac de son état pri-ya? Ce qu'il fait, le fait-il réellement pour elle ou pour lui ? Qu'est-il advenu de Christian McKeltar ? Le Haut Seigneur va-t-il pouvoir convaincre Mac de ses intentions ? L'étau se resserre également sur le vrai meurtrier d'Alina, les priorités de Ryodan et l'énigmatique Barrons. Qui est-il ? C'est la question que l'on se pose depuis le début. Certaines questions vont trouver leurs réponses, certes, mais amener d'autres questions également.

Pour ce livre, on sent que l'auteur, Karen Marie Moning, maîtrise bien mieux l'univers qu'elle a créé, les personnages ne dansent plus d'un pied sur l'autre, savent où il vont. C'est plus précis et plus concret que les 3 autres tomes, ce qui rend l'histoire plus captivante mais... fatiguante.
Fièvre Fatale est à mon sens le meilleur des quatres, mais j'ai été franchement bien contente de l'avoir terminé. Pas le temps de se poser un peu, il se passe tout le temps quelque chose. J'apprécie assez d'avoir quelques pages de répit pour emmagaziner tout ce que je viens d'apprendre avant qu'il n'y aie un nouveau rebondissement. Là j'ai trouvé ça un peu continu.

J'espère que, pour le tome suivant, K.M. Moning en fera une histoire "de transition", tout en gardant bien sûr du concret pour le lecteur. Mais en gros, appuiera sur "Pause" quoi.
Mais cela ne m'empêche pas de l'attendre avec impatience.

Dernières lignes...

"Je regardai la personne étendue, morte, sur le sol de la forêt.
La personne que j'avais aidé à tuer.
Maintenant, j'avais tout perdu."


Ont également chroniqué ce livre : Mariiine - Azilys - Czar - Eden1487 - Chou:)

]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3082674.htmlSun, 30 Jan 2011 16:47:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/les-chroniques-de-mackayla-lane-fievre-fatale-tome-4-3082674.html
http://melwyn.cowblog.fr/les-chroniques-de-mac-kayla-lane-fievre-fae-tome-3-3080152.htmlLes chroniques de Mac Kayla Lane : Fièvre Faë (tome 3)
http://melwyn.cowblog.fr/images/fivrefae.jpg
 
Premières lignes (après le prologue) :

"J'ai mal. Dieu que j'ai mal. La douleur va me fendre le crâne.
Je serre ma tête entre mes mains humides et puantes, dans l'espoir de la garder entière jusqu'à ce que l'inévitable se produise : je m'évanouis."

En effet...

L'histoire démarre sur les chapeaux de roue puisque Mac se retrouve plus près du Sinsar Dubh qu'elle ne l'a jamais été et découvre une chose à son sujet révèlatrice pour la suite de l'histoire.
Mais il y a tout d'abord un prologue, qui relate globalement les faits des deux premiers opus. J'étais plutôt contente, je commence à m'engloutir dans le bit-lit/fantasy et je ne me souvenais plus de tout. Un bon point donc à Karen Marie Moning pour nous rappeller un peu tout ce qu'il s'est passé.

Dans ce tome, on va de révèlation en révèlation, de la part de V'Lane, O'Bannion, Rowena, et même de Jéricho Barrons. Ce qui ne l'empêche pas de rester plus énigmatique que jamais,  nous laissant frustré et sur notre faim à la fin du livre.

De son côté, Mac a beaucoup gagné en maturité je trouve. Elle est désormais loin d'être la poupée Barbie à papa et maman qu'elle était, elle se rend compte de sa naïveté d'autrefois et de son comportement. Elle redevient parfois elle-même, avec ses habits arc-en-ciel et son vernis à ongle rose, mais sait désormais qu'elle ne doit pas se perdre et garder les pieds sur terre. Et j'ai vraiment apprécié, parce qu'avant, à certains passages, elle m'énervait vraiment!

Les dernières pages nous tiennent en haleine comme jamais, et le coup de théâtre apparait à la dernière page. Je n'en dirai pas plus, je ne veux pas gâcher l'effet ^^.

Mais un petit bout des dernières lignes....

"- Je crois qu'elle m'obéira à présent, murmura-t-il
Lui obéir ?
Je donnerais ma vie pour lui!"

Ont également chroniqué ce livre : Rozetta - Chou:) - Czar - Eden1487 - Petit-lips

]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3080152.htmlFri, 21 Jan 2011 23:45:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/les-chroniques-de-mac-kayla-lane-fievre-fae-tome-3-3080152.html
http://melwyn.cowblog.fr/la-communaute-du-sud-une-mort-certaine-tome-10-de-charlaine-harris-3079208.htmlLa Communauté du Sud : Une mort certaine (tome 10) de Charlaine Harrishttp://melwyn.cowblog.fr/images/spoilers.jpg
 

La suite logique, le dernoer tome pour en avoir terminé (du moins provisoirement) avec cette saga, le tome neuf, Une mort certaine.
Beaucoup ont été déçues par ce tome, et malheureusement, je ne fis pas exception... .
 

http://melwyn.cowblog.fr/images/LCDS10.jpg


Premières lignes...

"- Je me sens mal de te laisser comme ça.
Amélia avait les yeux rouges et tout gonflés.
C'était toujours plus ou moins le cas depuis les obsèques de Tray Dawson."

On y est...

Amélia doit repartir pour La Nouvelle Orléans, poussée par son père et afin de comparaître également devant l'assemblée de sorcières afin d'être jugée pour avoir transformé Bob en chat.
Les deux amies mettent donc fin à leur colocation, mais Sookie ne restera pas seule très longtemps puisque Claude, son cousin faé, lui demande l'hospitalité. En effet, il se sent seul depuis le décès de ses deux soeurs, et prétend que les quelques gouttes de sang de faé que Sookie a dans les veines l'aident à se sentir mieux.

Peu de temps après, la meute de Shreveport demande à Sookie de pouvoir utiliser ses terres pour leur soirée de pleine lune, et les choses se corsent dès le lendemain.
L'un des loups signale en effet à Sookie plusieurs choses repérées : un cadavre, un passage de faé et un vampire. Concernant le cadavre, il n'est autre que celui de Debbie Pelt, et notre serveuse ne s'inquiète pas outre mesure de l'odeur de vampire, qui, après vérification d'une traqueuse envoyée par Eric, se retrouve être celle de Bill. Mais l'odeur d'un faé, qui n'est pas Claude, est des plus inquiétantes, et comme la traqueuse a découvert un second cadavre, Sookie n'est pas au bout de ses peines.

Elle accueille également son petit cousin Hunter, afin de discuter avec lui du don qu'ils ont en commun et de lui apprendre certaines choses concernant la télépathie.
Elle vient à peine de se remettre d'un week-end mouvementé avec le jeune garçon qu'apparait le créateur d'Eric : Appius Livius Occela.

Mon avis sur toute cette histoire :

D'abord, la première chose sur laquelle je trouve à redire, c'est cette nouvelle traduction.
 

"Parce que l'oeuvre de Charlaine Harris est plus que jamais à l'honneur chez J'ai lu ; parce que nous avons à coeur de satisfaire des fans de Sookie, Bill et Eric, les mordus des vampires, des loups-garou ou des ménades, les amoureux de Bon Temps, du Merlotte et de La Nouvelle Orléans, nous avons décidé de revoir la traduction de ce dixième tome [...] dans un style plus près de celui de Charlaine Harris et de la série TV"

http://melwyn.cowblog.fr/images/fangtasia.jpg

J'ai plusieurs questions :
- Pourquoi cela n'a-t-il pas été fait dès le début ?
- Depuis quand les adaptations TV/Ciné prennent-elle le pas sur les livres ?
- Devra-t-on obligatoirement avoir vu les épisodes de la série pour comprendre les prochains tomes, et vice-versa ?
- Ne peut-on pas aimer chacun indépendament ?

Il faut croire que non. Tous les noms, ou presque, ont été changés : Le Croquemitaine = Fangtasia, Nikkie = Tara, Lèn = Alcide, etc.
Je n'ai vu que la saison 1 de la série et j'ai vite été déstabilisée, j'ai dû noter tous les changements de noms sur un petit post-it afin de m'y retrouver plus facilement.

Mais revenons à l'histoire. Les 250 première pages, j'avais vraiment l'impression de lire une longue phrase, malgré certaines révèlations (l'odeur de faé, le cadavre dans les bois, etc), pour moi, c'était un monologue ennuyeux. Par ailleurs, j'ai eu l'impression que la maturité que Sookie avait gagné dans les précédents tomes commençait déjà à s'effriter, même elle garde toujours la réalité à l'esprit, son histoire avec Eric l'emmène un peu hors du temps. Mais après tout, ne sommes-nous pas toutes comme ça aux aurores d'une histoire d'amour ? Mais bon, j'aurais tout de même préféré un peu plus d'action. Oui Sunniva, je sais qu'il faut bien une pause, recharger les batteries pour reprendre plus fort après, mais tout de même, j'aurais préféré que ça bouge d'avantage.

Allons bon! Le créateur d'Eric débarque dans l'histoire. J'avoue que c'était sympa d'entendre tous ces détails, vrai ou brodés, sur l'époque où il a vécu, et je n'avais jamais entendu parler des Romanov, la dernière famille impériale de Russie. Décidément, d'abord Elvis, maintenant Alexeï, si ça se trouve, ils vont réssuciter Michael Jackson dans des tomes suivants! lol!

Le niveau de ma chronique est aussi bas que celui du livre je pense, je ne trouve rien à raconter. Mes escuses.

Dernières lignes...

"Juste au moment où je me disais que je n'allais jamais réussir à dormir dans des conditions pareilles, que cette situation était vraiment trop tordue et trop indécente, j'ai senti une merveilleuse détente me submerger des pieds à la tête, une sorte de bien-être qui ne m'était pas familier : je me sentais en famille. J'étais avec les miens.
Et je me suis endormie."

Ont également chroniqué ce livre : Liliebook - Matilda - Petit-lips - Archessia - Amethyst - Akajou - Coldblood - Bambi slaughter - Melisende - Choukette - Well read kid - Vendji - Mariiine - EloDesigns - Sookies

]]>
http://melwyn.cowblog.fr/commentaires-3079208.htmlTue, 18 Jan 2011 16:57:00 +0100http://melwyn.cowblog.fr/la-communaute-du-sud-une-mort-certaine-tome-10-de-charlaine-harris-3079208.html